Comment bien choisir un champagne ?

Choisir le bon champagne peut sembler une tâche ardue, surtout face à la multitude d’options disponibles sur le marché. Entre les étiquettes intimidantes et la diversité des saveurs, il est facile de se sentir perdu. Pour aider les amateurs de ce vin effervescent à faire les bons choix, voici 3 conseils clés.

Comprendre les différents types de champagnes

Avant de se lancer dans l’achat, il est essentiel de connaître les différents types de champagnes disponibles. En effet, chaque champagne a des caractéristiques distinctes qui influencent son goût et son usage approprié. Si vous souhaitez vous procurer un champagne Yves Couvreur, par exemple, il vous faudra prendre premièrement en compte le niveau de sucre de ce dernier. Autrement dit, le niveau de sucre dans le champagne joue un rôle crucial dans son goût final. Le brut est le plus sec des champagnes, avec peu ou pas de sucre ajouté, ce qui lui donne une saveur nette et légèrement acide. Il est parfait en apéritif. Le sec et le demi-sec, par contre, sont plus doux avec une teneur en sucre supérieure. Ce qui les rend idéaux pour accompagner les desserts ou les plats sucrés-salés.

En plus du niveau de sucre, le raisin utilisé est aussi un facteur à considérer. Sachez qu’en matière de raisin utilisé pour le champagne, l’on distingue principalement le blanc de blanc et le blanc de noirs. En effet, le blanc de blancs est exclusivement fait à partir de raisins blancs (chardonnay), offrant des arômes légers et floraux. Le blanc de noirs, en revanche, est produit à partir de raisins noirs (pinot noir et pinot meunier) et procure des saveurs plus intenses et robustes.

Lire attentivement l’étiquette

L’étiquette d’une bouteille de champagne contient une mine d’informations utiles qui peuvent vous guider dans votre choix. Savoir comment la décoder est essentiel pour s’assurer que vous obtenez exactement ce que vous recherchez. Pour un choix optimal, vérifiez tout d’abord la mention « grand cru » ou « premier cru ». Ces mentions indiquent la qualité du raisin utilisé. Les champagnes « grand cru » proviennent des meilleurs vignobles classés en grands crus, garantissant haute qualité et prestige. Les « premier cru » viennent aussi de vignobles de haute qualité, mais légèrement inférieure aux grands crus.

Examinez ensuite l’année de production. En clair, les champagnes millésimés, produits uniquement lors des années où la récolte est exceptionnelle, sont souvent plus chers et plus raffinés. À l’inverse, les champagnes non millésimés sont issus d’un assemblage de vins de différentes années, assurant une constance de qualité et de style.

Pour terminer, identifiez le producteur. En d’autres termes, les champagnes peuvent être produits soit par des grandes maisons renommées, soit par des vignerons indépendants. Les grandes marques offrent généralement une large consistance de goût et de qualité. Cependant, les petits producteurs peuvent proposer des perles rares avec des saveurs uniques dues à des méthodes de production traditionnelles.

Considérer le vieillissement et la conservation du champagne

Le vieillissement et la méthode de conservation jouent un rôle essentiel dans le développement des saveurs du champagne. Bien vieillir et correctement conserver une bouteille peut grandement influencer votre expérience dégustative. Prêtez une attention particulière :

  • à la durée de vieillissement ;
  • aux conditions de conservation ;
  • à la température de service.

En effet, un champagne jeune présente des arômes frais et floraux, tandis qu’un champagne ayant vieilli plusieurs années développe des notes plus complexes telles que noix, brioche et fruits mûrs. Choisissez selon vos préférences : fraîcheur et vivacité ou complexité et profondeur aromatique. De plus, la conservation optimale demande un environnement sombre, frais et avec un taux d’humidité stable. Une cave est idéale, mais si celle-ci n’est pas disponible, un cellier tempéré fera l’affaire. Évitez absolument les fluctuations de température et l’exposition à la lumière directe qui pourrait altérer le goût.

Le champagne doit être servi à la bonne température pour exprimer pleinement ses saveurs. Idéalement, entre 8° et 10°C, légèrement plus frais pour un blanc de blancs et un peu moins pour un champagne plus mature comme un vintage ou une réserve.