Quel est le meilleur bois pour une planche à découper ?

La planche à découper est généralement l’une des portes d’entrée dans le monde du travail du bois. Après tout, c’est un objet facile à fabriquer. Certaines précautions doivent être prises et l’une des premières est d’apprendre à choisir le bois. Ainsi, cinq critères sont à prendre en compte pour choisir le meilleur bois pour votre première planche à découper. Cela vous permettra de vous orienter très facilement dans le choix d’un bon bois.

Dureté

La dureté d’un bois est ce qui lui confère sa résistance mécanique. En outre, les bois durs sont généralement plus résistants à l’humidité et moins susceptibles de se fissurer. Explorez notre gamme de planches pour une présentation impeccable de vos plats. Cela vous permet d’avoir une idée sur les planches à découper en chêne et en frêne massif proposé par la boutique Planches BRÜT, située à 38 rue Princesse 59800 LILLE. Vous disposez ainsi d’une planche apéro rendu durable, grâce à des finitions soigneuses faites à l’huile de pépin de raisin. Rien de tel que des planches de qualité made in France pour couper la viande, le pain ou les légumes en toute sécurité et confort.

Densité

Les bois durs sont généralement denses, mais il ne s’agit pas d’un calcul exact. Cela signifie que des bois de même dureté peuvent avoir des densités différentes. Il faut donc privilégier les bois plus denses (plus lourds). Les pores étant étroitement fermés, ils sont moins susceptibles d’accumuler la saleté, et sont également plus résistants aux attaques des champignons et des bactéries.

Le goût et l’odeur

En réalité, certains bois ont une forte odeur, qui n’est pas toujours agréable. Quiconque est passé devant un parc à bois a pu sentir une forte odeur désagréable. Outre l’odeur, le bois peut également avoir un goût astringent, amer, épicé, etc. L’idéal est de choisir un bois qui n’a pas de goût ou d’odeurs distinctives afin de ne pas les transmettre à l’aliment.

Toxicité

Vos chances de trouver des bois toxiques en chemin sont minimes, car ils sont rares. Mais la toxicité est plutôt liée au traitement qui leur est appliqué afin de les préserver et d’assurer leur durabilité. En effet, la plupart des bois sont utilisés pour construire des structures et des meubles, et non pour fabriquer des ustensiles de cuisine. Néanmoins, si vous recherchez du bois indigène ou si vous envisagez d’utiliser du bois trouvé dans une forêt, mieux vaut se renseigner sur l’espèce afin d’éviter tout empoisonnement, même minime.

Origine

Ce dernier point est, sans doute, le plus important. Nous adorons chasser le bois et sommes de fiers « chasseurs-cueilleurs ». Mais si vous voulez construire une planche à découper, vous devez utiliser du bois dont l’origine est connue. Comme nous l’avons dit dans la section précédente, la toxicité doit être prise en compte, en particulier pour le bois utilisé dans les structures. Les bois de godets ont de fortes chances de contenir des traces de produits chimiques. Qui plus est, ils ont généralement déjà été traités avec un poison ou un produit chimique puissant pour lutter contre les termites. Cherchez donc des fournisseurs qui travaillent avec du bois certifié pouvant être utilisé pour fabriquer des ustensiles de cuisine. Ce n’est pas facile, mais c’est une précaution à prendre, surtout si vous fabriquez des planches à découper pour les vendre.